Après Samantha, Julie et Mejika, c’est au tour d’Oryane d’être montée sur le ring pour affronter mon projet « Les oiseaux électriques ». Cette fois-ci, le quartier de la Confluence a servi de décor à notre séance de training photographique. Au programme de ce shooting loufoque : séries de pompes, squats, shadow et pantalons à fleurs !!! Une séance bien sympathique dont voici le résultat.
Et encore merci à Lydia pour m’avoir assisté sur l’installation lumière.