J’ai le plaisir de vous proposer aujourd’hui le premier opus d’une nouvelle série intitulée Melancholia, qui sera déclinée dans différentes ambiances au cours des prochaines semaines. Comme son nom l’indique, j’y explore sous une forme nouvelle le sentiment étrange et fascinant de la mélancolie que j’ai déjà traité auparavant dans la série Rêver le monde.

Cette fois-ci, le parti pris se veut transversal, empruntant au portrait classique et au symbolisme conceptuel. La figure humaine qui y apparaît vaut à la fois comme individualité singulière et comme représentation métaphorique d’un sentiment qui la dépasse.

Cette démarche de dépassement du sens que j’avais déjà pratiquée pour des objets inanimés ou des éléments naturels  est donc ici appliquée au matériau humain et psychologique.

Modèle : Ivanna

Hors-séries

En supplément, quelques photos d’Ivanna réalisées en marge de la séance.

Envie de rendre votre monde plus beau ?