Cette séance avec Samantha est incontestablement placée sous le signe de l’expérimentation photographique. Les deux premières photos appartiennent à un projet que je viens d’initier et qui est basé sur des dispositifs lumineux assez atypiques.

Les autres photographies ont été réalisées au Holga en utilisant la technique de la multiexposition. Ces photos de nuit s’appuient sur l’éclairage urbain ambiant afin de créer une atmosphère électrique assez inédite dans mon travail. Par un raccourci assez inexplicable, elles évoquent pour moi un univers aux frontières de la science-fiction.